Mi Fu’s calligraphy

Mi, Fu (AD 1051 — 1107) was a calligrapher and painter, as well as an excellent connoisseur and collector in Song dynasty.

Mi, Fu’s calligraphy “Four Screens Carved Stones” is displayed in the Forest of Steles in Xi’an. Carved stone are four rectangular stones, 130 cm high and 38 cm wide, which was carved in Qing dynasty. This artwork can best reflect the characteristics of Mi, Fu’s calligraphy, which is a fine work in running calligraphy.

[Artwork size]: 120CM X 33CM for 4 pieces
[Original Rubbings type]: Yin Rubbing
[Material]: Traditional rice paper mounted

Content: The capital has just spent the twelfth lunar month, the luxurious carriage driving out of the deep palace. High up on the upper tower, far away to see the center of Ba and Chan rivers. The cane is frozen with white frost, and the robe reflects the sunlight with a bright red color. The willow leaves just untie frozen, the warbler’s song slowly in the wind. The ravines of the imperial city pierce the twilight, Li and Xiu mountains diagonally illuminate the ethereal edge. Often see the pleasure of the emperor cruise, only to observe the achievements of the plowing. (Lin, Kuan, Tang Dynasty)

Mi, Fu (1051 – 1107 ap. J.-C.) était un calligraphe et peintre, ainsi qu’un excellent connaisseur et collectionneur de la dynastie Song.

La calligraphie de Mi, Fu “Quatre écrans de pierres sculptées” est affichée dans la forêt de Steles à Xi’an. Les pierres taillées sont quatre pierres rectangulaires de 130 cm de hauteur et 38 cm de largeur, sculptées sous la dynastie Qing. Cette œuvre peut refléter au mieux les caractéristiques de la calligraphie de Mi, Fu, qui est un excellent travail de calligraphie en cours d’exécution.

[Taille de l’œuvre]: 120CM X 33CM pour 4 pièces
[Type de frottis d’origine]: Yin Frottant
[Matériel]: Papier de riz traditionnel monté

Contenu: La capitale vient de passer le douzième mois lunaire, la luxueuse calèche quittant le palais profond. En haut de la tour supérieure, loin pour voir le centre des rivières Ba et Chan. La canne est gelée avec du givre blanc et la robe reflète la lumière du soleil avec une couleur rouge vif. Le saule laisse à peine gelé, la chanson de la fauvette lentement dans le vent. Les ravins de la ville impériale percent le crépuscule, les montagnes de Li et Xiu éclairent en diagonale le bord éthéré. Voir souvent le plaisir de la croisière empereur, seulement pour observer les réalisations du labour. (Lin, Kuan, Dynastie Tang)

Related Post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *